Les verbes pronominaux

clin d'oeilClin d’oeil de mai 2015

Les verbes pronominaux

En mai, fais ce qu’il te plaît !
Se découvrir d’un fil, se balader, s’évader les week-ends, se baigner, s’imaginer l’été …

Voici des verbes employés à la forme pronominale, c’est-à-dire avec un pronom réfléchi (qui renvoie à soi-même). La question que je me suis posée est de savoir comment accorder le participe passé quand on les emploie au passé composé. Je me suis demandé comment faire simple avec une règle bien compliquée !
Il existe plusieurs types de verbes pronominaux qui s’emploient tous avec l’auxiliaire être :
Les exclusivement pronominaux : s’abstenir, se soucier, se souvenir, s’absenter, s’évanouir, s’enfuir, s’envoler … Pour ceux-là, pas de difficulté, on accorde toujours avec le sujet : Ils se sont abstenusElles se sont souvenuesElle s’est absentée
Les occasionnellement pronominaux : se laver, s’embrasser, se parler, se rencontrer, se distinguer, s’apercevoir … la liste est longue et on les classe en deux catégories :
Réciproque, qui implique un autre, pas de difficulté, on accorde avec le sujet : Elles se sont embrassées Nous nous sommes éloignésIls se sont rencontrés
Réfléchi, qui renvoie à soi-même : ça se complique. Retour à la rubrique « être et avoir » de janvier car il faut se reposer la question de l’accord en fonction de l’auxiliaire avoir caché et de la place du complément :
COD placé avant le verbe, on accorde : Vous vous êtes levés tard (vous avez levé qui ? vous-même) – Elles se sont trompées (elles ont trompé qui ? elles-mêmes) – Ils se sont engagés (ils ont engagé qui ? eux-mêmes) – Les robes que nous nous sommes achetées (nous avons acheté quoi ? les robes).
COD placé après le verbe, on n’accorde pas : Nous nous sommes acheté des robes (nous avons acheté des robes) – Elle s’est construit une maison (elle a construit sa maison)
Si c’est un COI, on écrira sans accord : Elles se sont parlé (elles ont parlé à qui ? à elles-mêmes) – Ils se sont rendu compte (ils ont rendu compte à qui ? à eux-mêmes) – Les jours se sont succédé (ils ont succédé les uns aux autres).

Eh bien ! On peut dire que nous nous sommes compliqué la vie !!
Mais après tout, faîtes-bien comme il vous plaira !

Et au mois prochain !

Les commentaires sont fermés